Parole d'étudiant
-A +A

Destination l'université d'Arizona avec Jérémy

Entre lectorat et études, Jérémy, étudiant en 1ère année de master Études anglophones, Anglais de spécialité nous fait découvrir l'université d'Arizona à Tucson aux États-Unis et sa nouvelle vie au milieu du désert.


Mission principale : enseigner le français

J''interviens dans 4 classes, 2 par semestre, toutes de niveau 101 ,c'est à dire débutants (même si bon nombre d’étudiants ont déjà quelques années de Français derrière eux en high school).

Mes cours durent 50 minutes et ont lieu du lundi au jeudi inclus. (Soit environ 8h d’enseignement hebdomadaire). Des objectifs sont fixés au travers des examens communs à toutes les sections - environ 1 tous les 1 mois/1 mois et demi -  qui requièrent qu’un certain nombre d’items et de chapitres aient été vus et acquis afin d’être évalués. En-dehors de ces évaluations régulières j’e suis entièrement responsable de l’enseignement, étant seul face à mes classes avec l’appui d’un textbook sur lequel baser mes cours. Cela comprend notamment l’organisation de mes propres évaluations et tests en classe ainsi que l’organisation et a gestion du déroulement du cours.
 
À ces heures s’ajoutent :

  • 1 heure de permanence (Office hour) par semaine pour recevoir les étudiants prenant place au sein du bureau commun du département. A moins d’approcher des périodes d’examens peu d’élèves se déplacent mais il faut néanmoins les assurer !
  • L’animation de la Table Francophone, un groupe de discussion qui se réunit une fois par semaine (pendant 1h30) et qui est ouvert à tous les étudiants qui souhaitent parler français.
  • 1 heure de tutorat (Think Tank) ouvert à tous les étudiants de français quelque soit leur niveau. Les étudiants se présentent alors avec des devoirs, détail de leçon ou autre. Ma mission : les aider à comprendre.

 
Tout cela pour un salaire de 700 dollars payé toutes les 2 semaines soit 1400 dollars/mois environ.


 
En parallèle : étudier à l'université d'Arizona

En plus de mon statut de professeur, je suis inscrit à l'université d'Arizona en tant que graduate student ce qui me permett de suivre un certain nombre de cours par semestre au même titre que n’importe quel étudiant de l’université.

Les cours commencent plus tôt que dans d’autres universités. Cette année la rentrée a eu lieu le 25  août. On vous demandera probablement d’arriver aux alentours du 8 août. Vous aurez une semaine de training, avec les nouveaux enseignants, où l’on vous expliquera vos objectifs et on vous donnera des conseils sur la façon dont vous pourrez organiser vos cours mais vous jouirez ensuite d’une grande liberté. On vous présentera toutes les ressources disponibles sur le campus.
 Le « winter break » dure environ 3 semaines (cette année du 19 décembre au 12 janvier) et le « spring break » environ 10 jours  au mois de mars.
Le spring semester termine aux alentours de la mi-mai et votre contrat s’achèvera probablement fin mai. Vous aurez ensuite 30 jours (à partir de la date de fin de contrat) pour quitter le territoire. Vous pourrez donc envisager de faire du tourisme en mai et en juin, mais considérez que vous serez de retour en France fin juin au plus tard.

 

Coté logement...

Le logement n’est pas proposé par l’université, il vous faudra donc le trouver par vos propre moyen. Il y a deux possibilités : louer une chambre dans la résidence pour Graduate Students sur le campus (mais les chambres sont très chères) ou bien chercher un logement hors campus. Si vous choissez la premère option, il faudra vous en occuper très tôt, vers les mois de mars/avril.

Le salaire proposé peut sembler bien moins attractif que ceux d’autres postes de lecteur, mais le coût de la vie est également inférieur à Tucson que dans d’autres villes américaines. Pour les logements, plus on se rapproche de l’université, plus le loyer est important, mais on peut tout de même trouver de bonnes affaires ! Comptez en moyenne 500 dollars/ mois pour un bon logement proche de l’université, charges comprises.

 

Tucson est une ville « bike friendly »

Il faut garder en mémoire que nous sommes au milieu du désert ! Le climat, bien que très chaud l’été, est très agréable. La ville est très étendue et clairsemée. Je vous garantis un dépaysement total. L’inconvénient, c'est que sans voiture, on est un peu coincé… Il y a un réseau de bus mais très mal organisé et peu pratique. En revanche, Tucson est une ville « bike friendly », il y a des pistes cyclables partout et énormément d’étudiants circulent à vélo. Je recommanderais toutefois d’être prudent dans la ville en elle-même, la circulation peut y être surprenante. À l’inverse, le campus est idéal pour se déplacer à vélo et beaucoup d’étudiants en profitent.