Parole d'étudiant
-A +A

Destination l'université de Buffalo avec Anaïs

Anaïs, étudiante en 2e année de master Études anglophones, spécialité Civilisations anglophones a choisi l'université de Buffalo pour un lectorat de six mois. Une expérience culturellement et intellectuellement très enrichissante.

J'ai passé un entretien en novembre pour recevoir une réponse début février. Ça laisse beaucoup de temps pour préparer le voyage, passer le TOEFL, s'occuper du VISA. J'ai décidé de chercher un logement sur place, alors je suis partie début août en sachant que la semaine d'orientation débutait mi- août, donc ça me laissait du temps afin de trouver une colocation. Il est très facile de trouver un appartement, et dans mon cas, tout s'est bien passé.

La semaine d'orientation est très efficace : on rencontre les autres teaching assistants, nos coordinateurs, on nous évalue sur des “micro-teaching”, on nous conseille etc... et très vite on sait dans quelle classe on enseignera, combien d'élèves on aura, comment préparer un cours, et on nous donne les clés de nos bureaux. Tout le département est sympa et agréable. Et si l'on veut se sentir plus rassuré, il est possible d'observer d'autres teaching assistants en train de donner leurs cours ; il suffit juste de se faire discret pendant le cours.

En ce qui concerne le campus, il ressemble à un village. Il est toujours très animé, et propose de nombreuses activités tout l'année.

J'ai enseigné le français dans deux classes de débutants. Le cours durait 1h30 à raison de trois fois par semaine. Cela m'a permis de très vite conaitre mes élèves et leurs difficultés. Tous étaiten très sympas ; c'était très agréables. Et le fait qu'ils avaient mon âge n'a jamais posé problème.

Ensuite, il faut sélectionner des séminaires, et il y a du choix. Les cours sont très différents de ceux donnés en France. A Buffalo, ils durent presque trois heures – mais ça passe vite, et ce sont les élèves qui animent le cours tandis que le professeur nous guide dans nos réponses. Tous les cours que j'ai pris étaient intéressants – qu'il s'agisse d'historiographie, de littérature ou de philosophie -, mais il faut s'habituer et adopter une lecture efficace puisqu'il faut lire un livre par cours et par semaine. Je suis très satisfaite de ces séminaires, j'ai appris beaucoup de choses, ils m'ont entraîné à lire plus efficacement et à avoir un regard critique sur mes lectures.

Ce fut une expérience culturellement et intellectuellement très enrichissante. Enseigner, c'est génial et c'était ma première fois ! La ville de Buffalo est très sympa, il faut apprendre à la connaître, et aussi apprendre à vivre dans des températures assez extrêmes. Mais ce fut très bénéfique, et j'espère avoir l'occasion de repartir une nouvelle année dans une université étrangère en tant que lectrice.