Parole d'étudiant
-A +A

Destination l'université de Columbia avec Adrien

Le séjour d'études d'Adrien, étudiant en 2e année de master Études anglophones, spécialité Civilisations anglophones, à l’université de Columbia et, plus largement, son année à New York resteront à jamais une expérience inoubliable !


Ses recommandations

Lors de l’inscription, il vaut mieux choisir un département en accord avec son mémoire. Chaque département a sa spécificité, mais dans l’ensemble ils essayent de créer une cohésion entre les étudiants et le corps enseignant. Par ailleurs en étant dans un département qui vous correspond, vous serez plus à même de bénéficier des conseils de personnes qui travaillent sur un sujet proche du votre.

L’antenne de Columbia à Paris est d’une aide précieuse et incroyablement efficace pour ce qui est de l’aide dans les démarches et les conseils. La préparation du départ peut paraître difficile, en particulier à cause des formalités qui s’enchaînent (I-20, visa, rendez-vous ambassade…) et il faut absolument s’y prendre à l’avance car il y a toujours un risque d’imprévu.

Une grande difficulté dès l’arrivée est le logement. Comme nous sommes des « exchange students » nous ne pouvons pas bénéficier d’un logement sur le campus, et il n’est pas évident de prendre un appartement sans l’avoir vu. Je cvous onseille d’être très précis dans votre demande de logement, New York est gigantesque et on peut trouver à se loger pour un tarif raisonnable (du point de vue des normes new-yorkaises) en habitant dans les boroughs ou vers Harlem. Si vous habitez loin vous devrez prendre la carte mensuelle qui est à 116$ ! Je ne recommanderais Brooklyn (qui est un borough incontournable à visiter), que si les longs trajets entre chez vous et l’université ne vous effraient pas.

L’ouverture d’un compte bancaire aux Etats-Unis est facile, et les banques françaises ont souvent des partenaires, ou peuvent au moins vous diriger vers une banque américaine avec une lettre de recommandation.

L’accord entre Paris Diderot et Columbia inclut une couverture sociale, ce qui est un grand soulagement, donc ce n’est pas la peine de chercher une assurance aux Etats-Unis, il faudra par contre sans doute prévenir votre mutuelle française.

Problème à régler rapidement, le forfait téléphonique ; les forfaits mobiles sont chers à New York à cause des offres pour la 3G, cependant comme il y a du wifi gratuit partout à NYC, j’ai passé l’année avec un forfait à 500mo.

 

Le campus de Columbia vue par Adrien

De manière générale le campus de Columbia est très bien organisé, il y a plusieurs cafeterias et des magasins où on peut se restaurer à bas prix. La bibliothèque principale est parfaite pour travailler, et les bibliothèques spécialisées sont agréables si l’on souhaite s’isoler.

Pour ce qui est des cours, l’organisation est très différente de ce que nous avons en France, on demande beaucoup plus de participation en classe et de lectures en amont. Les sujets sont divers et les professeurs intéressants et enthousiastes dès que vous contribuez à la discussion de manière pertinente. L’évaluation se fait sur la participation orale, un « midterm paper » en milieu de semestre et un « final paper », certains cours peuvent avoir plus d’évaluation, en particulier au département de littérature.


New-York.. les Etats-Unis : inoubliable !

Mon année à New York a été un moment inoubliable, et il faut profiter autant que possible de cette expérience ! Il y a mille choses à faire chaque jour, depuis les fêtes de quartier, jusqu’aux parades, les théâtres en plein air, les musées, les bars… Je recommande vivement d’essayer de voyager aux Etats-Unis, ce n’est pas forcément évident avec la charge de travail et la gestion financière, mais ça en vaut vraiment la peine !