Parole d'étudiant
-A +A

Destination l'université de Waterloo avec Aurélie

Aurélie, étudiante en 1ère année de master Études anglophones, spécialité histoire et civilisation américaine a suivi un programme d'études et de lectorat à l'université de Waterloo au Canada. Retour sur cette expérience inoubliable.


Mon année à l’université de Waterloo (dans la province de l’Ontario, à environ 1h de Toronto) restera une expérience inoubliable et exceptionnelle pour moi sur le plan humain et culturel. Même si à première vue la ville de Waterloo semble relativement petite et pas très palpitante, cette dernière peut répondre aux besoins de la plupart des étudiants (cinéma, commerces à proximité, restaurants, patinoires etc…).


Quelques conseils. avant le départ...

Pour bien préparer son séjour dans cette ville et cette Université, je conseillerais tout d’abord aux futurs étudiants de rapporter leurs vêtements les plus chauds (car l’hiver est rude) tout en sachant qu’ils devront néanmoins acquérir manteaux, bottes et collants directement sur place. En effet, les vêtements vendus en Ontario sont bien plus adaptés à l’hiver canadien et il faut également savoir que ces derniers ont un coût non négligeable (donc à prévoir dans le budget.
 
Concernant  le logement, je ne recommanderais pas la résidence hors campus qui m’a avait été conseillé par la MICEFA (la résidence WCRI). En effet, bien que les logements proposés par WCRI aient un prix très avantageux, ces derniers sont vieillissants, peu chaleureux et peu entretenus. Néanmoins, il faut souligner que  l’atout de cette résidence est qu’elle permet de rencontrer des  étudiants venants des quatre coins du monde car vous partagerez la cuisine et d’autres pièces communes avec eux.
 
Vous pourrez aussi, en vous rendant directement à Waterloo, trouver une collocation pour votre année scolaire ou bien si vous êtes plus inquiets et que vous préférez avoir un logement dès votre arrivée, demander à intégrer la résidence « Columbia Lake Village » proposé par l’Université de Waterloo où vous partagerez une petite maison avec trois autres étudiants étrangers (ce que je recommande fortement).
 
En ce qui concerne les transports, vous pourrez utiliser le bus gratuitement à Kitchener-Waterloo grâce à votre « Watcard » (carte étudiante de l’Université) et si vous souhaitez vous rendre à Toronto en bus les prix sont également très abordables.
 
Il faut de même savoir que le fromage est en règle générale hors de prix dans cette région et que vous risquez de devoir y renoncer (un camembert peut valoir par exemple 7 à 8$ CAN). Cependant, vous pourrez en grande majorité retrouver des produits similaires à ceux qu’on a France et découvrir des produits plus typiques à l’Amérique du Nord.


Une fois sur place...
 
J’ai suivi majoritairement des cours d’histoire du Canada à l’Université de Waterloo et ces derniers m’ont vraiment permis d’en savoir plus sur ce pays et son histoire. Passer 8 mois au Canada permet également d’acquérir une très grande aisance en anglais si vous jouez le jeu et que vous ne restez pas « entre français ».
 
J’ai de même occupé le poste de « Teaching Assistant » en français pendant 4 mois et c’est une expérience que je recommande à tout le monde car elle est très enrichissante. Néanmoins, les cours que vous donnerez ne vous permettront pas de subvenir à vos besoins, c’est une chose qu’il faut le savoir.
 
De manière générale je ne retiens de cette expérience que du positif car elle m’a permis de lier des amitiés avec des personnes inoubliables que je n’aurais pas pu rencontrer dans d’autres circonstances, d’apprendre à connaître une nouvelle culture, de devenir plus indépendante et d’améliorer considérablement mon anglais. Le seul risque pour les futurs étudiants français à Waterloo est tout simplement qu’ils n’aient pas envie de rentrer en France après cette expérience car les Canadiens sont des personnes très accueillantes et chaleureuses.